Memento Somniare

RSS
Mar 1

Le tumulus

Quatre ombres se tiennent près du tumulus,
depuis mille longues saisons, l’herbe a reverdi
les fleurs sont allées rejoindre l’humus
et peu à peu fut oubliée la tragédie.


Quatre ombres s’éloignent du tumulus,
quelques larmes opacifiant leur iris,
d’un pas lent, retournent vers le temple de Vénus :
peu à peu émerge l’image de leur génitrice.


Une ombre unique gravit le tumulus
Sans se retourner,
Une autre regarde derrière ses pas
Sans rien regretter,
Quant aux deux dernières, soudain dispersées,
Elles n’ont pas réellement existé.

(Source : memento.somniare.free.fr)